Introduction à l’audio 3D avec Ambisonique

L’ambisonie (ou engl. : Ambisonics) existe déjà depuis un certain temps. C’était dans les années 1970 quand Michael Gerzon (voir l’article sur Wikipédia en anglais), un pionnier de l’audio décédé en 1996, a développé le procédé Ambisonique. Mais, en raison des restrictions technologiques, la méthode est de mieux en mieux comprise et discutée aujourd’hui. L’ambisonie est une façon d’enregistrer et de reproduire le son multicanaux dans un environnement surround horizontal et vertical à partir d’une seule source ponctuelle.Studio-Tan+article Ambisonique+Logo

Plus précisément, c’est une méthode qui permet d’enregistrer une sphère sonore tridimensionnelle. La reproduction se fait à l’aide d’arrangements de haut-parleurs spécifiques ou en format binaural pour des casques. On crée ainsi l’impression d’un véritable espace sonore tridimensionnel.

Cependant, des équipements spéciaux sont nécessaires pour de tels enregistrements: microphones, enregistreurs et logiciels appropriés pour le mixage tridimensionnel. Dans cet article, qui comprend littéralement plusieurs parties, je vais essayer de montrer comment les systèmes commerciaux fonctionnent ensemble et ce qu’il faut considérer lorsqu’il s’agit d’enregistrements ambisoniques.

ambisonic Soundfield microphone

Le format Ambisonique enregistre les signaux audio et leurs informations directionnelles sans se limiter à une forme particulière de diffusion. Peu importe que l’enregistrement soit écouté plus tard sur casque ou sur un système avec 22.2 haut-parleurs. Comme Ambisonique enregistre également les informations d’élévation sur l’axe vertical, il est particulièrement intéressant pour les applications VR où l’utilisateur porte un casque dont la position est suivie par un traceur de tête. Cela vous permet de tourner la tête librement (ou de l’incliner latéralement) et d’entendre toujours correctement la direction d’où viennent les sons enregistrés.

Le format le plus simple pour saisir des informations directionnelles est l’ambisonie de première ordre (engl. : First Order Ambisonics ; FOA). Il ne nécessite que quatre canaux, ce qui simplifie le traitement ultérieur des programmes audio. D’autre part, il existe des ambisoniques d’ordre supérieur (engl. : Higher Order Ambisonics ; HOA) avec 9,16 canaux ou plus. Ils atteignent une résolution spatiale plus détaillée et précise.

Format A et format B

Malheureusement, le fichier Wav à quatre canaux de l’enregistrement ambisonal ne peut pas être utilisé 1:1 pour une vidéo 360 degrés. Il est d’abord disponible en format A, c’est-à-dire que chaque canal correspond à la prise d’une capsule de microphone. Pour la suite du traitement, le format A doit être converti au format Ambisonique B.

Il y a déjà un bon nombre de logiciels disponibles pour effectuer cette conversion ( liste des logiciels ambisoniques sur Wikipédia (en engl.)

Convertisseur

Lien

AMBEO A-B-Format-Convertiseur Plug-in , que pour microphone AMBEO

https://fr-fr.sennheiser.com/microphone-3d-audio-ambeo-vr-mic

360° Ambisonics Tools de Waves-Audio

https://www.waves.com/hardware/360-ambisonics-tools

Ambisonic Tool Kit

www.ambisonictoolkit.net/

VVTetra VST

http://www.vvaudio.com/products/vvtetravst

Convertisseur de format A vers B pour enregistreur Twilring720

http://yun-en.twirlingvr.com/index.php/home/index/download.html/

Cette liste est par définition incomplète. Merci de contribuer !

Comment procéder l’Ambisonique ?

La station audionumérique

Alors que les productions musicales normalement fonctionnent avec une piste mono ou stéréo, les productions FOA nécessitent quatre canaux par piste. De nombreux stations audionumériques majeures, dont Cubase, Nuendo, Pro Tools et Logic sont capables de le faire. La station audionumérique Reaper de Cockos peut traiter jusqu’ à 64 canaux par piste, ce qui signifie qu’elle est également équipée pour les ambisoniques d’ordre supérieur (HOA). Comme Reaper est extrêmement bon marché (60 Euros la licence individuelle), il est très populaire auprès des amis de l‘Ambisonique. Sur Internet, vous trouverez de nombreux exemples de projets ou d’outils spéciallement Reaper.

Reproduction

Si une production surround est masterisée en format B, seul un décodage correspondant est nécessaire pour les formats futurs tels que 10.2. Les ordres supérieurs peuvent être calculés synthétiquement en multipliant les signaux par les valeurs fonctionnelles des fonctions sphériques d’ordre supérieur. Même avec des ordres plus élevés, le nombre de canaux requis au format B est généralement plus petit que le nombre de canaux de sortie utilisés, ce qui permet d’économiser de l’espace mémoire.

La façon la plus simple d’écouter le mix HOA est d’utiliser un casque. Les signaux doivent être optimisés avec des décodeurs spéciaux pour la reproduction binaurale. Les décodeurs nécessaires peuvent être téléchargés sur Internet.

Convertisseur de format A vers B

Lien

Audio Ease 360 Pan Suite

https://www.audioease.com/360/

VV Mic VST

http://www.vvaudio.com/products/vvmicvst

Nx – Virtual Mix Room sur Headphones de Waves Audio

https://www.waves.com/plugins/nx#introducing-nx-virtual-mix-room

Ambi Head de NoiseMakers

http://www.noisemakers.fr/ambi-head/

Cette liste est par définition incomplète. Merci de contribuer !

Afin de commencer le mixage sans trop de connaissances et de préparation, certains fabricants de plugins proposent des projets de démo à télécharger.

NoiseMakers http://www.noisemakers.fr/ambi-head/

Spatial Audio Designer http://www.newaudiotechnology.com/en/support/downloads/

WigWare https://www.brucewiggins.co.uk/?page_id=215

.et d’autres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *